Le christianisme a une spécificité importante : son fondateur est Dieu lui même. Jésus se présente comme Dieu en personne, et non pas juste comme un messager, un prophète. Tu es sceptique sur le Christianisme ? Regarde à Jésus !

1 Jean 1.1-4 Ce qui était dès le commencement, ce que nous avons entendu, ce que nous avons vu de nos yeux, ce que nous avons contemplé et que nos mains ont touché concernant la parole de la vie, nous vous l’annonçons. La vie, en effet, s’est manifestée; nous l’avons vue, nous en sommes témoins et nous vous l’annonçons, cette vie éternelle qui était auprès du Père et qui s’est manifestée à nous. Ce que nous avons vu et entendu, nous vous l’annonçons à vous aussi afin que vous aussi, vous soyez en communion avec nous. Or, c’est avec le Père et avec son Fils Jésus-Christ que nous sommes en communion, et nous vous écrivons cela afin que notre joie soit complète.

1 Jean 2.6 Celui qui affirme demeurer en Christ doit aussi vivre comme il a lui-même vécu.

Ces quelques lignes expliquent la démarche des disciples de Jésus, Jean en particulier qui est l’auteur de ce texte : « Je vous raconte ce que j’ai vu, ce que j’ai admiré, ce que mes mains ont touché ».

Quand on pense à la religion, à la foi, aux grandes questions de la vie, on imagine souvent des questions complexes. Pourquoi je suis là ? Pourquoi le mal et la souffrance ? Les philosophes s’escriment sur ces questions…et c’est légitime. Les théologiens doivent répondre aussi à ces questions.

Mais ultimement, Jésus nous prend à contre pied. Nous n’aurons pas toutes les réponses. Nos pensées d’hommes sont trop limitées. Mais Dieu est venu lui même à notre rencontre. La vie s’est manifestée, dans notre quotidien, dans les difficultés de la vie, dans un pays occupé, plein d’injustice et de souffrance. Et Dieu lui même, Jésus-Christ, nous a montré comment vivre dans notre monde.

Tu es sceptique sur le Christianisme ? C’est normal. 2000 ans d’histoire ont laissé des casseroles. Et tout ce qui brille n’est pas de l’or, le christianisme a souvent été contrefait ou pris comme prétexte. Si je n’avais pas eu la chance de naître dedans pour regarder derrière les apparences, je ne serais peut être pas chrétien moi même.

Si tu es sceptique, regarde à Jésus. Regarde la manière dont il a traité les gens. La manière dont il a respecté femmes et enfants. La manière dont il a rejeté les religieux hypocrites. La manière dont il a montré de la compassion à ses amis en deuil. Dont il a donné une seconde chance aux personnes qu’il a rencontrées.

C’est même un argument en faveur du Christianisme. Si des disciples nationalistes et orgueilleux avaient dû forger la vie du Messie sous l’occupation romaine, le personnage inventé n’aurait jamais été décrit avec cette vie de service et d’amour.

Il y a les grandes questions. Puis il y a la réalité de la vie. Jésus y a fait face. Sceptique ? Regarde à Jésus. Les 4 évangiles (Matthieu, Marc, Luc et Jean) racontent sa vie.

Puis Jean va plus loin, et il explique que le vrai christianisme, c’est de vivre comme Jésus a vécu. Le reste, c’est de la contrefaçon, du faux. Et pour vivre ainsi, nous avons besoin de son aide.

By | 2018-09-01T08:31:14+00:00 samedi 1 septembre 2018|Sens de la vie|0 Comments